Logo de l'organisme de formation

CEPFOR, Activ'acteur de Compétences

Représentation de la formation : Consolidation des connaissances en psychiatrie (EHPAD)

Consolidation des connaissances en psychiatrie (EHPAD)

Formation présentielle
Accessible
14 heures (2 jours)
Net de TVA
Se préinscrire
14 heures (2 jours)
Net de TVA
Se préinscrire
14 heures (2 jours)
Cette formation est gratuite.
Se préinscrire

Formation créée le 16/01/2020. Dernière mise à jour le 3/05/2022

Version du programme: 1

Programme de la formation

Les données statistiques concernant le vieillissement de la population et épidémiologiques sur la prévalence des pathologies mentales dans le champ de la santé publique, caractérisent le contexte autour de l’accueil des personnes âgées souffrant de troubles psychiatriques en MRS et EHPAD. En effet, selon une étude de l’INSEE réalisée en 2016, en France, les habitants âgés d'au moins 65 ans représentent 18,8 % de la population, soit une progression de 3,7 points en vingt ans. Parallèlement, dans son rapport daté d’octobre 2016, Michel Laforcade, publie qu’ « une personne sur cinq sera un jour atteinte d’une maladie psychique » et que les troubles psychiques et les maladies mentales sont aujourd’hui classés au troisième rang des maladies après les cancers et les pathologies cardiovasculaires en France. De fait, le nombre de personnes âgées porteuse d’un handicap psychique ne cesse de croitre avec la question de leur placement comme tout individu isolé et dépendant. Depuis la loi de la sectorisation de la psychiatrie de 1962 et avec la politique moderne luttant pour la réduction des hospitalisations et le maintien au domicile, les différents hôpitaux n’ont plus vocation à accueillir ces personnes âgées souffrant d’affection psychiatrique chronique « stabilisée ». Les MRS, les EHPAD, les USLD mais aussi par défaut les FAM et les MAS sont sans cesse sollicités. Les équipes se retrouvent alors à conduire des accompagnements pour des résidents dont ils ignorent parfois les maux et instaurent des prises en charge approximatives. Le personnel se retrouve en difficulté et les résidents ont du mal à trouver leur place. La mise en place des équipes mobiles en gériatrie avec des infirmiers psy spécialisés apporte souvent une aide précieuse mais cela reste insuffisant au quotidien. Une des réponses sur le terrain reste la formation du personnel aux fondamentaux des savoirs et outils de prise en charge de la psychiatrie. L’augmentation du nombre de résidents atteints d’une pathologie ou d’un trouble psychique n’est pas sans conséquences sur le terrain. La psychiatrie reste une spécialité avec sa nosographie, ses thérapeutiques, son champ relationnel et sa réglementation. De fait le personnel de MRS et d’EHPAD, spécialisé lui, dans l’accueil et la prise en charge des personnes âgées, se retrouve régulièrement confronté à des difficultés, des questions, souvent sans réponse. Quel est cette maladie ? A quoi sert vraiment ce traitement ? Comment réagir face à la violence ? Que répondre à ce flot de paroles délirantes ? Comment définir un cadre de prise en charge cohérent avec cette double problématique de la maladie psychique et du vieillissement de la personne ? Avec humilité mais ambition, cette formation sous une méthodologie pédagogique active et dynamique propose d’apporter des connaissances de bases sur la psychiatrie, et d’aider, en travaillant sous un modèle socio constructiviste, les participants à acquérir des outils de soins et des techniques dans le champ relationnel. L’augmentation du nombre de résidents atteints d’une pathologie ou d’un trouble psychique n’est pas sans conséquences sur le terrain. La psychiatrie reste une spécialité avec sa nosographie, ses thérapeutiques, son champ relationnel et sa réglementation. De fait le personnel de MRS et d’EHPAD, spécialisé lui, dans l’accueil et la prise en charge des personnes âgées, se retrouve régulièrement confronté à des difficultés, des questions, souvent sans réponse. Quel est cette maladie ? A quoi sert vraiment ce traitement ? Comment réagir face à la violence ? Que répondre à ce flot de paroles délirantes ? Comment définir un cadre de prise en charge cohérent avec cette double problématique de la maladie psychique et du vieillissement de la personne ? Avec humilité mais ambition, cette formation sous une méthodologie pédagogique active et dynamique propose d’apporter des connaissances de bases sur la psychiatrie, et d’aider, en travaillant sous un modèle socio constructiviste, les participants à acquérir des outils de soins et des techniques dans le champ relationnel. Les enjeux consistent à pourvoir le personnel des EHPAD des connaissances et des outils suffisants pour appréhender au mieux les personnes âgées souffrant d’une affection psychiatrique résidents en EHPAD. Guy de Maupassant, (1883), écrivait : « On n’a vraiment peur de ce qu’on ne comprend pas ». Un personnel formé qui ne travaille plus dans la crainte, sous des représentations erronées, pourra créer des projets personnalisés pertinents et valorisants pour la santé et l’avenir des résidents.

Objectifs de la formation

  • Repérer et prévenir les risques majeurs rencontrés en psychiatrie
  • Intégrer l’importance de l’accueil et du recueil de données
  • Questionner et identifier les comportements rencontrés et les réactions induites chez les soignants
  • Identifier les difficultés sur le terrain
  • Valoriser les valeurs du soin dans le paradigme de la santé mentale

Profil des bénéficiaires

Pour qui
  • Infirmier.e diplômé.e d'Etat
Pré-requis
  • Travailler en EHPAD

Contenu de la formation

  • JOUR 1 - Introduction (durée approximative 30mn)
    • Présentation générale de la formation, des objectifs, contenu, méthodes et moyens pédagogiques
    • Tour de table : présentations générales du formateur et des participants ; régulation conative ; échanges autour d’expériences, des attentes, des représentations et de questions présentées par les stagiaires ; état des lieux des Pratiques Professionnelles
  • Étape 1 : Définition du contexte : Données épidémiologiques, et cadre réglementaire : (durée approximative : 1h30)
    • Comprendre les enjeux de santé publique, valorisation du travail d’accompagnement
    • Cadre Législatif : loi de 2005 et dernier rapport en santé mentale (Laforcade)
    • Comprendre pourquoi le personnel des EHPAD est et sera amené à travailler avec ces personnes
    • Valoriser le travail des soignants en démontrant la densité et la complexité de la psychiatrie
  • Étape 2 : Physiologie du vieillissement et Psychopathologie de la personne âgée : (durée approximative : 4h)
    • Le normal et le pathologique : le vieillissement physiologique
    • Les principaux troubles rencontrés chez les résidents en MRS et EHPAD, données épidémiologiques (les troubles de l’humeur, le syndrome dépressif ; les troubles anxieux : primaires, secondaires, contextuels et iatrogéniques
    • Psychoses – Névroses, quelles différences ?
    • Les troubles délirants et les délires tardifs : le délire paranoïaque, de jalousie, érotmnaique, la PHC
    • Les schizophrénies vieillissantes
    • Les démences, le formateur développera deux entités sur la demande du groupe
    • Plus succinctement : -Etats limites – Psychopathies – Conduites addictives
    • Un intérêt particulier sera porté aux pathologies questionnées par les stagiaires
  • Étape 3 : Développement des principales thérapeutiques médicamenteuses utilisées en psychiatrie (1h)
    • Anxiolytique
    • Hypnotique
    • Neuroleptique et antipsychotique nouvelle génération
    • Normo thymique et anti épileptique
    • Anti dépresseurs
  • JOUR 2 - Etape 1 : La communication face au résident malade psychique (durée approximative : 3h)
    • Connaitre les mécanismes de projection, comprendre ses représentations de soignant
    • Conseils sur les attitudes et comportements à adopter ou à proscrire
    • Techniques et outils d’aide
    • Questionnement des pratiques de terrain, analyse
    • Les difficultés rencontrées, réponse socioconstructiviste.
  • Etape 2 : L’entretien, un outil relationnel polyvalent (durée approximative : 1h30)
    • Connaitre les différents types d’entretien existants
    • L’importance de l’accueil le jour de l’arrivée
    • L’entretien de recueil de données, comprendre l’importance du recueil de données chez la personne âgée souffrant de troubles psychiatriques
    • La relation d’aide
    • L’entretien informel
    • L’importance du travail systémique, identification des personnes ressources
  • Etape 3 : Repérer, évaluer et gérer les états de crise. Identifier les risques majeurs face à la psychopathologie de la personne âgée (2h)
    • Les différentes crises, les identifier, les repérer, les prévenir, les gérer et savoir les évaluer : la crise d’angoisse ; la crise de violence, d’agressivité ; la crise délirante
    • Le risque auto agressif : le suicide : repérer, évaluer et agir. Présentation de l’échelle RUD (risque-urgence-dangerosité) ; l’auto mutilation : identification, causes, liens ; échange sur les expériences, les difficultés rencontrées
    • Le risque hétéro agressif : définition, échange de pratiques, remise en question de ses comportements l’agressivité verbale et physique, la violenc ; les différents types de violence rencontrés : coups, pyromanie, agression sexuelle…; l’agressivité sous le prisme soignant ; difficultés rencontrées sur le terrain, réponses socioconstructivistes
    • Le risque médical : identification et définition : comorbidité des problématiques somatiques chez les patients psychiatriques ; questionnement en groupe des principaux risques médicaux repérés sur le terrain ; prévention, évaluation et action : les bons gestes (recommandation HAS).
  • Conclusion (durée approximative 30mn)
    • Régulation conative pour évoquer le ressenti du groupe sur le contenu apporté et les cas concrets travaillés. Le but est de synthétiser ensemble le déroulé pédagogique de la journée et de dissiper d’éventuelles difficultés persistantes ou problématiques ayant émergées durant le échanges.
Équipe pédagogique

L'équipe pédagogique est pilotée par Karine BONET, Directrice Générale du CEPFOR accompagnée Emmanuel FOURQUET, assistant pédagogique. Notre CFA et organisme de formation est doté d'une référente handicap, Sabine ZANATTA que vous pouvez mobiliser pour aménager votre parcours.

Suivi de l'exécution et évaluation des résultats
  • Feuilles de présence.
  • Questions orales ou écrites (QCM).
  • Mises en situation.
  • Formulaires d'évaluation de la formation.
Ressources techniques et pédagogiques
  • Accueil des stagiaires dans une salle dédiée à la formation.
  • Documents supports de formation projetés.
  • Exposés théoriques
  • Etude de cas concrets
  • Quiz en salle
  • Mise à disposition en ligne de documents supports à la suite de la formation.

Qualité et satisfaction

Indicateurs de satisfaction et de suivi de la performance

Modalité de certifications

Résultats attendus à l'issue de la formation
  • Validation des acquis et compétences
Modalité d'obtention
  • Délivrance d'un certificat de réalisation

Capacité d'accueil

Entre 4 et 12 apprenants

Accessibilité

CEPFOR dispose d'une référente handicap que vous pouvez mobiliser pour adapter votre parcours.