Logo de l'organisme de formation

CEPFOR, Activ'acteur de Compétences

Représentation de la formation : Posture professionnelle face aux bénéficiaires et leur famille (3j)

Posture professionnelle face aux bénéficiaires et leur famille (3j)

Formation présentielle
Accessible
21 heures (3 jours)
Net de TVA
Se préinscrire
21 heures (3 jours)
Net de TVA
Se préinscrire
21 heures (3 jours)
Net de TVA
Se préinscrire

Formation créée le 27/01/2020. Dernière mise à jour le 9/05/2022

Version du programme: 1

Programme de la formation

Trouver la « bonne distance » ne va pas de soi ! Il s’agit d’identifier de quelle distance on parle : de celle dont j’ai besoin, ou celle dont a besoin la personne accompagnée ? Ou encore de celle dont notre relation, unique entre toutes, a besoin ? La relation que le soignant/aidant et la personne aidée établissent ensemble crée un espace inter-personnel qui concerne et dépasse la dimension strictement éducative, thérapeutique ou soignante : les personnes sont engagées en tant que telles, au-delà de leurs compétences profession­nelles, au-delà de la position de « patient » pour l’une et l’autre. L’évolution des pratiques de soins dans un contexte de mutation socio-économique, la démarche qualité, les législations récentes et les contraintes financières demandent aux professionnels intervenant en établissements de développer une réflexion éthique. La loi du 2 janvier 2002 réaffirme les droits des usagers, la loi du 4 mars 2002 reconnait au patient le droit à l’information et l’accès aux soins de qualité. La loi du 25 avril 2005 renforce le rôle de la personne de confiance, l’importance des directives anticipées, l’interdiction de l’obstination déraisonnable. Les recommandations de l’ANESM préconisent la mise en œuvre de la réflexion éthique dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Les situations spécifiques telles que le respect de l’autonomie de personnes présentant des troubles cognitifs, la fin de vie, l’accompagnement des personnes âgées Et/ou handicapée ou fragile et de leurs familles sont de plus en plus complexes. Dans ce contexte, redonner du sens aux pratiques et aux changements, grâce à la réflexion éthique est indispensable pour que les professionnels poursuivent réellement un objectif Placés dans une relation triangulaire (usagers/professionnels/familles), les professionnels de structure sont demandeurs de points de références et d’outils pour adopter la bonne posture devant chaque interlocuteur. Cette formation proposera aux stagiaires de mieux connaitre leurs obligations vis-à-vis des usagers et des familles afin d’établir un accompagnement global avec chacun d’entre eux. Elle permettra également au participant d'envisager une lecture différente de la relation aux familles vue comme un système et d’en comprendre le fonctionnement des dynamiques relationnelles pour intervenir au mieux dans leur accompagnement. Cette formation apporte une réflexion sur le travail qui implique les professionnels au quotidien par rapport aux populations prises en charge. Il s'agit d'une aide à la lecture systémique des interactions présentes dans les situations rencontrées et de fait, potentialisées les réponses proposées par les intervenants dans leur contact avec les familles.

Objectifs de la formation

  • Identifier ce que l’on peut dire ou ne pas dire aux familles
  • Cerner les enjeux de la relation triangulaire (usagers, familles, professionnelle)
  • Clarifier les rôles et missions de chacun, savoir rester à sa place.
  • Associer les familles aux projets d’accompagnement et de prise en charge
  • Optimiser le tact de la communication avec les familles afin de prévenir les conflits

Profil des bénéficiaires

Pour qui
  • Aide-soignant.e
  • Infirmier.e diplômé.e d'Etat
Pré-requis
  • Être en lien avec les familles des patients

Contenu de la formation

  • JOUR 1 - Introduction de la formation (1h)
    • Présentation générale de la formation, des objectifs, contenu, méthodes et moyens pédagogiques.
  • Séquence 1 : La famille (3h)
    • Définition d’une famille
    • Concept de l’approche systémique
    • Les différentes fonctions de la famille
    • Les aspects structuraux et le besoin de l’usager
    • Les aspects fonctionnels ou processus d’échanges au sein de la famille
    • Les conséquences des conflits non exprimés
    • Structure familiale (frontière, hiérarchie, pouvoir,)
  • Séquence 2 : La relation d’un point de vue du professionnel (3h)
    • Savoir s’évaluer en tant que professionnel. (En quoi ce que je vis, influencerait la manière dont j’interviendrais dans cet entretien précis...)
    • Savoir se situer. (Quelle est la place du professionnel ? Quelle lecture peut-il faire des interactions qui se présentent et des “jeux“ relationnels mis en place ...)
    • Savoir intervenir. (Percevoir les rôles et les fonctions. Émettre des hypothèses…)
    • Savoir évaluer. (Différencier ce qui du registre du problème, de la difficulté et de la limitation…)
    • Connaître ses objectifs. Quel dispositif mettre en place, la finalité. Marge de manœuvre de l’intervenant.
    • Repérer les enjeux entre les attentes de la famille et les attentes du professionnel.
    • Resituer les besoins de l’usager.
  • JOUR 2 - Séquence 3 : L’accueil (3h30)
    • Entretien recueil d’informations
    • Entretien informatif
    • Entretien informel (direct ou téléphone)
    • Entretien de « crise »
    • Entretien d’accompagnement : notion de référent « il s’agit d’entendre là ou d’autres ne savent qu’écouter et regarder » Dolto
  • Séquence 4 : Famille et communication (3h30)
    • Notion de référent extérieur
    • Mobilisation de la famille : qui demande ? la plainte, la commande, la demande.
    • Compétence familiale
    • Accueillir : préliminaire : Où recevoir la famille ; La disponibilité ; Question du temps consacré ; Seule ou a deux ? ; Toujours en présence du patient ? (Risque de triangulation)
    • Accueil : La première rencontre est fondamentale car c’est le premier contact avec l’institution et impactera la suite tout au long de l’accompagnement ; Prendre en compte l’état émotionnel de la famille ; se mettre en miroir avec son interlocuteur non verbal et verbal : empathie physique ; orientation sensorielle privilégiée (vue, toucher, ouïe) ; Demande d’aide : comment intervenir ? Famille « collaborative » et famille « restrictive »
  • JOUR 3 - Étude de cas (3h30)
    • Présentations individuelles et études de cas
    • Échanges sur les expériences vécues au travail avec les outils appris dans les 2 premiers jours de formation.
    • Partage des expériences.
    • Réflexion par petits groupes sur le sens donné à son travail puis partage en grand groupe
  • Analyse des cas (3h30)
    • Analyser, comprendre et améliorer sa pratique, notamment lors de situations complexes. (Séquence d’APP) : Etape 1 : Identifier une situation (problématique) Narrer la situation_Etape 2 : Qui suis-je dans cette situation ? Prendre du recul, identifier sa position_Etape 3 : Avec quoi agit-on dans cette situation ? Nature de la communication et des attitudes_Etape 4 : Prendre conscience de la genèse de notre savoir ? Quel est mon discours sur mon comportement et mon attitude ?
    • Analyser et écouter les difficultés rencontrées par chacun.
    • Identifier des points positifs et des pistes d’amélioration individuelles et collectives.
    • Réajuster et approfondir au vu des besoins identifiés.
    • Evaluation de la formation.
    • Questionnaire d’évaluations des connaissances en aval de la formation avec correction.
    • Conclusion de la formation
Équipe pédagogique

L'équipe pédagogique est pilotée par Karine BONET, Directrice Générale du CEPFOR accompagnée d’Emmanuel FOURQUET, assistant pédagogique. Notre CFA et organisme de formation est doté d'une référente handicap, Sabine ZANATTA que vous pouvez mobiliser pour aménager votre parcours.

Suivi de l'exécution et évaluation des résultats
  • Feuilles de présence.
  • Questions orales ou écrites (QCM).
  • Mises en situation.
  • Formulaires d'évaluation de la formation.
Ressources techniques et pédagogiques
  • Accueil des stagiaires dans une salle dédiée à la formation.
  • Documents supports de formation projetés.
  • Exposés théoriques
  • Etude de cas concrets
  • Quiz en salle
  • Mise à disposition en ligne de documents supports à la suite de la formation.

Qualité et satisfaction

Indicateurs de satisfaction et de suivi de la performance

Modalité de certifications

Résultats attendus à l'issue de la formation
  • Validation des acquis et compétences
Modalité d'obtention
  • Délivrance d'un certificat de réalisation

Capacité d'accueil

Entre 4 et 12 apprenants

Accessibilité

CEPFOR dispose d'une référente handicap que vous pouvez mobiliser pour adapter votre parcours.