Logo de l'organisme de formation

CEPFOR, Activ'acteur de Compétences

Représentation de la formation : La sexualité dans les services psychiatriques (3j)

La sexualité dans les services psychiatriques (3j)

Formation présentielle
Accessible
21 heures (3 jours)
Net de TVA
Se préinscrire
21 heures (3 jours)
Net de TVA
Se préinscrire
21 heures (3 jours)
Net de TVA
Se préinscrire

Formation créée le 26/10/2020. Dernière mise à jour le 20/01/2022

Version du programme: 1

Programme de la formation

C’est un domaine considéré encore comme « tabou » que celui de la sexualité à l’hôpital, et notamment dans les services de psychiatrie où les patients sont aux prises avec les difficultés inhérentes à leur pathologie. Le personnel entre droit et devoir d’intervenir, en proie à ses propres projections, mécanismes de défense, a des difficultés à cerner son propre rôle. Entre les déviances liées à la psychiatrie, les effets des médicaments et du transfert sur les soignants, les souffrances, les malentendus et les risques sont majorés.

Objectifs de la formation

  • Etre dans un accueil thérapeutique, une relation d’aide faite d’écoute et d’empathie et une relation soignant/soigné qui puisse favoriser la parole sur la prise en compte de la sexualité du patient, de ses angoisses, ses souffrances à ce sujet
  • Apprendre toutes les différentes problématiques autour de la sexualité des patients en fonction de la pathologie névrose/psychose et les déviances des malades pervers
  • Mener une réflexion sur l’intervention du soignant, dans les limites de leur fonction, de la déontologie professionnelle et de l’éthique personnelle, sur ce sujet avec les patients, afin de rassurer sur d’éventuelles dysfonctionnements d’ordre médical et d’informer sur le V.I.H., la contraception, etc.

Profil des bénéficiaires

Pour qui
  • Aide-soignant.e
  • Infirmier.e diplômé.e d'Etat
Pré-requis
  • Intervenir dans un service de psychiatrie

Contenu de la formation

  • JOUR 1 1 / La rencontre avec le patient hospitalisé (3h30)
    • Créer une relation entre limites professionnelles et respect de l’intimité.
  • 2 / La sexualité (3h30)
    • Les dysfonctionnements sexuels (troubles du désir, de l'excitation, de l'érection, de l'orgasme, troubles avec douleurs, éjaculation précoce, vaginisme)
    • Les différentes formes d'expression du rapport au corps et de la sexualité en fonction des pathologies (névrose, psychose, perversion)
    • Les déviances sexuelles (pulsions et passage à l'acte, fétichisme, exhibitionnisme, sado-masochisme, pédophilie, délire érotomaniaque, etc.)
    • Les troubles de l'identité sexuelle
    • Les conséquences des maltraitances sexuelles
    • Le droit à la sexualité dans le cadre des libertés individuelles
  • JOUR 2 3 / Le corps : entre l’imaginaire, le symbolique et le réel (3h30)
    • Comment s’approprie-t-on son corps : entre organisme et psychisme ?
    • Le rapport au corps pour les psychotiques
    • Le rapport au corps de l'autre pour l'autisme
    • La conversion dans le corps de la névrose hystérique
  • 4 / Le rôle du soignant : rassurant, éducatif, thérapeutique (3h30)
    • Aborder les questions de sexualité avec les patients
    • Protéger le patient vulnérable
    • Éduquer le malade mental sur les facteurs de risque du VIH
    • Informer des modalités de la contraception
    • Prévenir les passages à l'acte et les agressions du malade pervers envers les autres
  • JOUR 3 5 / Les effets des médicaments (3h30)
    • Sur les pulsions agressives et sexuelles
    • Effets secondaires induits par les sédatifs, hypnotiques ou anxiolytiques sur la sexualité des patients
    • L'utilisation des médicaments correcteurs
    • Troubles induits par l'abus de substances absorbées (alcool, drogues, etc.)
  • 6 / Le bien-être du patient, la relation d'aide et les soins au quotidien (3h30)
    • La souffrance psychique des patients face à leur sexualité
    • Les difficultés d’ordre éthique et déontologique entre droit à une vie affective et la vie en institution psychiatrique
    • Les difficultés du personnel confronté à cette souffrance et aux limites de la relation d’aide dans leur fonction de soignant
Équipe pédagogique

L'équipe pédagogique est pilotée par Karine BONET, Directrice Générale du CEPFOR accompagnée Emmanuel FOURQUET, assistant pédagogique. Notre CFA et organisme de formation est doté d'une référente handicap, Sabine ZANATTA que vous pouvez mobiliser pour aménager votre parcours.

Suivi de l'exécution et évaluation des résultats
  • Feuilles de présence.
  • Questions orales ou écrites (QCM).
  • Mises en situation.
  • Formulaires d'évaluation de la formation.
Ressources techniques et pédagogiques
  • Accueil des stagiaires dans une salle dédiée à la formation.
  • Documents supports de formation projetés.
  • Exposés théoriques
  • Etude de cas concrets
  • Quiz en salle
  • Mise à disposition en ligne de documents supports à la suite de la formation.

Qualité et satisfaction

Indicateurs de satisfaction et de suivi de la performance

Modalité de certifications

Résultats attendus à l'issue de la formation
  • Validation des acquis et compétences
Modalité d'obtention
  • Délivrance d'un certificat de réalisation

Capacité d'accueil

Entre 4 et 12 apprenants

Accessibilité

CEPFOR dispose d'une référente handicap que vous pouvez mobiliser pour adapter votre parcours.